Contrat unique : Valls trouve l'idée "intéressante"

Manuel Valls Le Premier ministre Manuel Valls. [AFP]

Interrogé à deux reprises sur la morosité du marché du travail, Manuel Valls a estimé que l'idée du contrat de travail unique était "intéressante".

 

Alors que les chiffres du chômage de septembre seront dévoilés vendredi 24 octobre, le Premier ministre Manuel Valls relance le débat sur le contrat unique, notamment plébiscité par le prix Nobel d'Economie Jean Tirole.

Lors d'une interview sur RMC et BFM TV ce jeudi 23 octobre, il a souligné que le contrat de travail unique est une "idée intéressante".

Et d'ajouter : "Les partenaires sociaux ne l'ont pas adopté, il y a d'autres manières de libérer le marché du travail, puisque aujourd'hui nous avons malheureusement plusieurs millions de chômeurs. Ces discussions doivent avoir lieu d'abord au sein des partenaires sociaux".

Dans un entretien à l'Obs (anciennement Nouvel Observateur) publié le même jour, le Premier ministre a estimé qu'il "fallait agir" pour lutter contre les "inégalités générées" par le fonctionnement du marché du travail. Il y a "d'une part, des salariés très protégés en CDI et, d'autre part, des salariés très précaires en CDD et en intérim. C'est là-dessus qu'il faut agir", a-t-il ainsi expliqué.

"Les partenaires sociaux n'ont pas souhaité s'engager sur le contrat unique. Ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas intéressant", a également souligné Manuel Valls.

 

Idée soutenue par le prix Nobel d'économie

Le contrat de travail unique est notamment défendu par le tout récent prix Nobel d'économie, le Français Jean Tirole.

Selon lui, "les entreprises ont très peur de créer des CDI parce qu'elles n'ont pas assez de marges de manœuvre". Aussi la solution de l'économiste serait donc une seule entité au sein de laquelle les CDD seraient "beaucoup plus protégés" et les CDI le seraient moins

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles