Juppé veut diviser par deux le nombre de parlementaires

Alain Juppé. Alain Juppé. [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

Le candidat à la primaire UMP estime que ce serait "un bon signal" à envoyer en période de restrictions budgétaires.

 

Y a-t-il trop de monde sur les bancs du Parlement ? C’est l’avis d’Alain Juppé, candidat à la primaire UMP pour l’élection de 2017. 

Interviewé dans Le Parisien jeudi 23 octobre, l’ancien Premier ministre a jugé que diminuer le nombre de parlementaires serait "un bon signal". "Il y a 577 députés et 348 sénateurs, plus de 900 au total. C’est évidemment beaucoup trop", a-t-il estimé, suggérant de diviser ce nombre par deux.

Selon lui, cela permettrait de gagner en "efficacité démocratique" tout en faisant des économies. Celles-ci ne seraient toutefois pas substantielles. "Ce n’est pas ce qui va nous permettre de rééquilibrer les comptes publics, a prévenu Alain Juppé. Cela ne représentera que quelques dizaines de millions d’euros, au plus."

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles