Anciens combattants : Jean-Marc Todeschini remplace Kader Arif

Jean-Marc Todeschini (au centre).[JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP ]

Le secrétaire d'État aux Anciens combattants Kader Arif, cité dans une enquête pour favoritisme, a présenté vendredi sa démission au président François Hollande qui l'a acceptée et a nommé pour le remplacer Jean-Marc Todeschini, sénateur de la Moselle, a indiqué l'Elysée.
 

 

M. Arif "a présenté sa démission afin d'apporter toutes les précisions visant à l'établissement de la vérité dans le cadre de l'enquête préliminaire menée par le parquet financier dans laquelle son nom est cité", a précisé la présidence de la République dans un communiqué.

L'enquête, ouverte à Toulouse en septembre, a pour but de vérifier si deux sociétés successives d'organisation de spectacles, dirigées notamment par le frère, puis par les neveux de M. Arif, ont pu bénéficier de favoritisme pour remporter deux marchés pluriannuels d'un montant de plusieurs millions d'euros avec la Région Midi-Pyrénées.

Jeudi, une source judiciaire a révélé qu'une perquisition avait été menée le 6 novembre dans un service du ministère de la Défense, dans le cadre de l'enquête préliminaire sur ces marchés publics attribués à ses proches.

Dans un communiqué à l'AFP, M. Arif a affirmé avoir démissionné "par respect pour la fonction ministérielle" et "par respect" pour les commémorations et le monde combattant dont il avait la charge. "Cette décision est aussi l'expression de ma loyauté totale au président de la République et au Premier ministre", a-t-il écrit.

M. Arif, 55 ans, proche de François Hollande, a indiqué avoir remis sa démission ce vendredi "au Premier ministre" Manuel Valls, sans évoquer la présentation de sa démission au président de la République. M. Arif ne fait pas non plus de déclaration pour sa défense sur l'affaire dans laquelle il est cité.

Figure importante du PS en Midi-Pyrénées, M. Arif avait dénoncé à l'automne des "amalgames et des insinuations". Selon le communiqué de l'Élysée, M. Hollande "l'a remercié pour l'action accomplie au service du monde combattant depuis plus de deux ans". Le président "a mis fin aux fonctions de M. Kader Arif et a nommé secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini, sénateur de la Moselle" et inspecteur d'académie, né le 12 mars 1952 à Longwy (Meurthe-et-Moselle).
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles