Qui est Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants ?

Jean-Marc Todeschini Jean-Marc Todeschini (au centre).[JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP]

Kader Arif, ex-secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, a présenté vendredi sa démission au président François Hollande. Jean-Marc Todeschini lui succède. Portrait.

 

Kader Arif est dans la tourmente. Une enquête ouverte à Toulouse en septembre, doit vérifier si deux sociétés successives d'organisation de spectacles, dirigées notamment par son frère puis par ses neveux, ont pu bénéficier de favoritisme pour remporter deux marchés pluriannuels d'un montant de plusieurs millions d'euros avec la Région Midi-Pyrénées.

En attendant les conclusions de l'enquête, Kader Arif a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat aux Anciens combattants qu'il occupait depuis avril dernier. François Hollande a nommé à sa place Jean-Marc Todeschini.

 

Sénateur PS

Membre du PS, Jean-Marc Todeschini, originaire de Longwy (Meurthe-et-Moselle), né le 12 mars 1962 a été nommé par le président de la République pour remplacer Kader Arif comme Secrétaire d'Etat aux Anciens combattants.

Ce sénateur de la Moselle débute sa carrière en 1973 comme instituteur à Talange jusqu'en 1980, avant de devenir maître formateur à Metz puis directeur d'une école primaire à Marly entre 1986 et 1997. Depuis 1983 il est adjoint au maire de Talange et depuis 1993 premier secrétaire de la fédération départementale du Parti socialiste de la Moselle.

 

Expérience des anciens combattants

Entre 1997 et 2001, il entre au ministère de la Défense où il brigue le poste de chef de cabinet de Jean-Pierre Masseret, à l'époque secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants puis secrétaire d'Etat à la Défense chargé des Anciens combattants. A la même époque Jean-Marc Todeschini est nommé Conseiller régional de Lorraine.

En 2001, il devient chargé de mission auprès de Jacques Floch, secrétaire d'Etat à la Défense chargé des Anciens combattants.

Il est président de la communauté de communes du Sillon Mosellan depuis mars 2008. Il a été Premier Questeur du Sénat - poste en charge de l'administration du Sénat - du 5 octobre 2011 au 2 octobre 2014.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles