Photos Hollande-Gayet : de premières sanctions à l'Elysée

Le magazine Closer qui avait révélé les photos du couple. [Thomas Coex / AFP]

Cinq membres du personnel de l'Élysée affectés au "service privé" du président de la République sont "en cours de réaffectation" après la publication par la presse de photos volées de François Hollande et de l'actrice Julie Gayet, a-t-on appris vendredi auprès de la présidence.

 

"Cinq membres du personnel qui étaient jusqu'à présent affectés au service privé du président de la République sont en cours de réaffectation au sein du service de l'intendance", a-t-on déclaré de même source, confirmant partiellement des informations du site internet du quotidien Libération.

L'hebdomadaire Voici avait publié une semaine plus tôt trois photos du président et de l'actrice prises, selon le magazine, "courant octobre", où on les voit assis à une table "sur la terrasse des appartements présidentiels" de l'Élysée.

La rédactrice en chef de l'hebdomadaire Marion Lombart avait refusé de lever le voile sur les coulisses de ce qu'elle présentait comme la première photo à l'Élysée du président en compagnie de Julie Gayet.

Selon Libération, l'enquête, menée par la gendarmerie, en charge de la sécurité du Palais, n'a pas permis de confondre l'auteur de la photo.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles