Bientôt 13 régions malgré les protestations

La réforme sera définitivement adopté avant Noel.[ARCHIVES AFP]

Le projet sera bientôt entériné mais continue d’être contesté. La réforme territoriale, qui redessine la carte de France en faisant passer le nombre de régions de 22 à 13, est revenue lundi devant l’Assemblée. 

 

Après un passage par le Sénat, la réforme sera définitivement adoptée par les députés avant Noel. Et ce malgré une énième manifestation des Alsaciens ce week-end, à Mulhouse.

Organisé par différents collectifs et organisations, ce défilé, qui a réuni entre 1000 et 4000 personnes, visait à protester contre la fusion de l’Alsace avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne.

Un "mariage forcé" selon les opposants à la réforme, qui pensent encore convaincre les députés de revoir le nouveau découpage du pays.

Quelques jours auparavant, à Colmar, les élus de la majorité UMP du conseil général du Haut-Rhin s’étaient symboliquement bâillonnés en séance pour dénoncer "le mépris de l’Etat jacobin" envers les Alsaciens.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles