Torture et terrorisme : les propos de Le Pen vous choquent-ils ?

Marine Le Pen, présidente du Front National [STEPHANE D]

Interviewée mercredi matin, Marine Le Pen a estimé que face à la menace d'attentats terroristes, "faire parler" les suspects est "utile". Ces propos n'ont pas tardé à déclencher la controverse.

 

Interrogée par Jean-Jacques Bourdin, la présidente du Front National a estimé mercredi matin sur BFMTV / RMC que l'utilisation de méthodes violentes pour faire parler des suspects pouvait être légitime face à certaines menaces terroristes.

"Il peut y avoir des cas, permettez-moi de vous le dire, quand une bombe - tic tac tic tac tic tac - doit exploser dans une heure ou deux et accessoirement peut faire 200 ou 300 victimes civiles, où il est utile de faire parler la personne" a déclaré Marine Le Pen. Sur Twitter, cette dernière a contesté l'interprétation de ses propos et déclaré qu'elle ne faisait allusion qu'aux moyens légaux.

Que pensez-vous de cette déclaration ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles