Bayrou soutient le boulanger landais victime d'un "abus"

François Bayrou apporte son soutien au boulanger landais forcé à fermer sa boutique un jour par semaine. [CC/KENZO TRIBOUILLARD/AFP]

François Bayrou, le président du MoDem, a apporté mercredi son soutien au boulanger de Saint-Paul-lès-Dax (Landes) contraint de fermer un jour par semaine, le jugeant victime d'un "abus" néfaste à l'emploi.

 

Sur Radio Classique et LCI, le maire de Pau a demandé qu'"on laisse travailler ceux qui ont envie de travailler".

Face aux artisans et commerçants, "il y a très souvent des abus de cet ordre", selon l'ancien candidat à l'Elysée. "On a l'impression que la volonté de créer, de faire naître des emplois nouveaux est mal vue en France, et sanctionnée".

 

Une "suspicion" à l'égard des travailleurs selon Bayrou

Pour François Bayrou, il y a une "perpétuelle suspicion, un doute inquisitorial sur ceux qui travaillent" alors qu'"il suffirait de laisser ceux-là agir pour qu'une grande partie des potentialités françaises", tout d'un coup, "recréent de l'emploi et de la richesse".

L'UMP François Fillon a déjà apporté son soutien à l'artisan landais obligé, après une mise en demeure de l'Inspection du Travail avec risque de saisie du Tribunal administratif, de respecter l'obligation de fermer un jour par semaine, comme l'impose un arrêté préfectoral de 1999.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles