Placé dénonce un "déplacement vers l'extrême gauche des Verts"

Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, lors d'une conférence de presse à Créteil, le 8 mai 2012.[[AFP/Archives]]

Le président du groupe écologiste au Sénat est inquiet. Jean-Vincent Placé a dénoncé dimanche un "déplacement vers l’extrême gauche des Verts et, de facto, une marginalisation des questions d'écologie".

 

Le sénateur de l’Essone a ainsi appelé l’union avec les socialistes pour faire face au FN en vue des prochaines échéances électorales.

Partisan d’un retour d’EELV au gouvernement, Jean-Vincent Placé a également qualifié d’"erreur" la présence de Cécile Duflot au meeting de soutien au parti grec Syriza durant lequel l’ancienne ministre s’était affichée aux côtés du leader du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon.

 

Vous aimerez aussi

Yannick Jadot : Emmanuel Macron «est dans la pure communication» sur le climat
EELV Pour Yannick Jadot, Emmanuel Macron «est dans la pure communication» sur le climat
Politique Élections européennes : l'écologiste Pascal Durand «prêt» à être candidat sur la liste LREM
Propos sexistes : Esther Benbassa demande des excuses
Politique Propos sexistes : Esther Benbassa demande des excuses

Ailleurs sur le web

Derniers articles