Placé dénonce un "déplacement vers l'extrême gauche des Verts"

Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, lors d'une conférence de presse à Créteil, le 8 mai 2012.[[AFP/Archives]]

Le président du groupe écologiste au Sénat est inquiet. Jean-Vincent Placé a dénoncé dimanche un "déplacement vers l’extrême gauche des Verts et, de facto, une marginalisation des questions d'écologie".

 

Le sénateur de l’Essone a ainsi appelé l’union avec les socialistes pour faire face au FN en vue des prochaines échéances électorales.

Partisan d’un retour d’EELV au gouvernement, Jean-Vincent Placé a également qualifié d’"erreur" la présence de Cécile Duflot au meeting de soutien au parti grec Syriza durant lequel l’ancienne ministre s’était affichée aux côtés du leader du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon.

 

À suivre aussi

A ses côtés, Julien Bayou et Antoinette Guhl militent pour la campagne écologiste à Paris.
Municipales 2020 Municipales à Paris : «l'écosystème écolo» appelé à intégrer la campagne EELV
Environnement Réchauffement climatique : Yannick Jadot propose des «congés canicule»
Amélie de Montchalin :"l'écologie n'est pas un monopole, elle est la question de tous"
Politique Amélie de Montchalin : «l'écologie n'est pas un monopole, elle est la question de tous»

Ailleurs sur le web

Derniers articles