Sondage : Aucune personnalité à gauche de Valls ne ferait mieux que lui

Manuels Valls demeure favorablement placé dans les sondages. [CHARLY TRIBALLEAU / AFP / ARCHIVES]

Pour les Français, aucune des personnalités politiques situées à la gauche de Manuel Valls ne ferait mieux que lui, selon un sondage BVA réalisé pour Orange et iTÉLÉ.

 

Seules 21% des personnes interrogées jugent que Martine Aubry mènerait une politique plutôt meilleure, mais 41% estiment qu'elle mènerait une politique plutôt moins bonne et 36% qu'elle conduirait une politique ni meilleure ni moins bonne.

Pour les autres personnalités testées, moins d'un Français sur cinq juge ces alternatives crédibles : Jean-Luc Mélenchon conduirait une politique plutôt meilleure pour seulement 16% des Français et il devance sur cet indicateur Arnaud Montebourg (15%) et Benoît Hamon (14%). Moins d'un Français sur dix estime que Cécile Duflot mènerait une politique plus efficace (9%).

 

Sympathisants de gauche

Pour les sympathisants de la gauche, dans un contexte de division au sein de la majorité, seule Martine Aubry apparaîtrait en mesure de faire mieux que Manuel Valls. 41% d'entre eux estiment qu'elle mènerait une politique plutôt meilleure à la place de Manuel Valls, contre 24% qui estiment qu'elle conduirait une politique plutôt moins bonne.

Chez les sympathisants socialistes, les jugements sont particulièrement partagés lorsque l'on évoque Martine Aubry: 31% d'entre eux jugent qu'elle mènerait une politique plutôt meilleure que Manuel Valls, 34% une politique plutôt moins bonne et 34% une politique ni meilleure ni moins bonne.

 

Des résultats favorables à Valls

BVA estime que "ces résultats restent plutôt favorables à Manuel Valls, mais montrent bien l'existence, au sein-même de son socle électoral de référence, d'une défiance à l'égard du Premier ministre, en confrontation avec Martine Aubry".

Ce sondage montre "que la question de la division est plus forte encore au sein des sympathisants de la gauche que chez ceux du PS. Si Martine Aubry dispose d'une capacité politique quasi-équivalente à celle de Manuel Valls dans l'esprit des sympathisants du PS, elle apparait par contre comme un recours bien plus consensuel auprès des sympathisants de la gauche", ajoute BVA.

 

Enquête réalisée les 19 et 20 février auprès d'un échantillon représentatif de 1.076 personnes recrutées par téléphone, puis interrogées par Internet les 19 et 20 février 2015.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles