Ile-de-France : la droite monte en puissance

Patrick Devedjian (à droite) en compagnie de Nicolas Sarkozy le 24 mars 2015 en meeting à Asnières-sur-Seine (92). [THOMAS SAMSON / AFP ]

La droite francilienne a transformé l’essai. Confirmant la tendance du premier tour, l’UMP s’est imposée dans la région. Le parti d’opposition, allié à l’UDI, est désormais devant dans cinq départements sur sept, après avoir pris l’Essonne et la Seine-et-Marne au PS. Il s’est aussi renforcé dans les deux derniers bastions de gauche, le Val-de-Marne (PCF) et la Seine-Saint-Denis (PS).

 
 
Patrick Devedjian conforté dans les Hauts-de-Seine
Dans un scrutin sans surprise, la droite partant favorite, la mobilisation a été faible dans le département (32,36 % de participation). Patrick Devedjian, le président sortant (UMP), avait d’ailleurs déjà été réélu la semaine dernière à Antony. Idem pour Pierre-Christophe Baguet à Boulogne-Billancourt ainsi que du duo UMP-UDI à Neuilly. A Issy-les-Moulineaux, la droite a confirmé avec 67 % des voix.
 
Stéphane Troussel affaibli en Seine-Saint-Denis
Dans un département largement acquis à la gauche, la majorité a été déstabilisée. Si Stéphane Troussel, le président socialiste sortant, s’est imposé dans son canton de La Courneuve, son rival Bruno Beschizza (UMP) l’a emporté à Aulnay. Au total, l'UMP-UDI a pris sept cantons à la gauche. Le PCF, qui a tenu le département jusqu’en 2008, a conservé Bobigny.
 
Georges Tron souffle l’Essonne aux socialistes
«Les carottes sont cuites.» C’est en ces termes que le président socialiste sortant du conseil général, Jérôme Guedj, a annoncé peu après 21h, la défaite de la gauche dans le fief de Manuel Valls. Son grand rival UMP, Georges Tron, l’a largement emporté dans sa ville de Draveil (65 %). L’opposition est sortie en tête à Longjumeau et à Athis-Mons.
 
Christian Favier à l’arraché dans le Val-de-Marne
Si le président PCF sortant, Christian Favier, a obtenu 56 % des voix dans son canton de Champigny 1, jamais le département communiste n’a autant risqué de basculer à droite. Cette dernière a notamment pris le canton de L’Haÿ-les-Roses.
 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles