Valls : pas de hausse des péages autoroutiers en 2015

Un péage autoroutier près de Nice. [Valery Hache / AFP / Archives]

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé mercredi qu'il n'y aurait pas de hausse des tarifs autoroutiers en 2015, dans un discours sur l'investissement à l'Elysée.

 

Manuel Valls a annoncé "500 millions d'investissements supplémentaires dans les infrastructures et les projets de transports, dont 300 millions à l'Afitf (agence de financement des infrastructures de transport de France) sur trois ans sans hausse des tarifs des péages en 2015".

Une annonce qui vient compléter celle de Ségolène Royale, qui avait affirmé quelques heures plus tôt : "Je ne confirme pas ce chiffre [augmentation de 0,57% des tarifs], dans la mesure où les discussions sont toujours en cours". "Ce ne sera pas cela, ce sera peut-être un peu, ce sera peut-être pas du tout, c'est ce qui est en train d'être négocié", a affirmé la ministre sur France Inter.

Lundi plusieurs médias avaient affirmé qu'un accord avait été conclu prévoyant une hausse de 0,57% du tarif des péages au 1er juin mais aussi l'engagement des sociétés d’autoroutes à lancer un plan d'investissement de trois milliards d'euros.

 

Tarifs gelés par le gouvernement

Une information démentie par Bercy qui avait assuré que les discussions se poursuivaient entre l'Etat et les sociétés d'autoroutes.

Une augmentation de 0,57% était prévue initialement au 1er février mais les tarifs des péages ont été gelés par le gouvernement, afin de renégocier avec les sociétés d'autoroutes.

Filiales pour la plupart des géants français du BTP Eiffage et Vinci, ainsi que de l'espagnol Abertis, les sociétés concessionaires d'autoroutes (SCA) exploitent 9.048 kilomètres d'autoroutes françaises, sur les 11.882 existants. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles