Jean-Marie Le Pen exclut tout retrait politique

Marine et Jean-Marie Le Pen en novembre 2014. [JEFF PACHOUD / AFP]

Alors que le président d'honneur du Front national était attendu au bureau exécutif pour connaître ses éventuelles sanctions, Jean-Marie Le Pen a déclaré qu'il ne s'y rendrait pas et qu'il ne comptait pas se retirer de la vie politique.

 

"Je refuse d'aller au bureau exécutif. J'ai été désavoué", a souligné Jean-Marie Le Pen à la presse devant le siège du FN à Nanterre. "Le président-fondateur du FN estime que c'est contraire à sa dignité de se présenter devant une assemblée, comment dirais-je... disciplinaire, alors qu'il s'estime parfaitement innocent", a-t-il ajouté.

Alors que sa fille, Marine, a affirmé dimanche que le cofondateur du Front national ne "doit plus pouvoir s'exprimer au nom du parti", Jean-Marie Le Pen a souligné qu'il continuerait à s'exprimer en son nom. Et d'insister : "Je ne parle plus au nom du FN depuis que je ne suis plus le président".

En outre, le président d'honneur a exclu tout retrait de la vie politique. "J'ai ma place, là, j'ai mon bureau, je n'y viens pas très souvent, j'y viens aujourd'hui, j'y viendrai, à moins qu'on m'empêche d'y venir". 

Une instance disciplinaire doit se tenir afin de décider des éventuelles sanctions contre lui à la suite de ses propos controversés du mois dernier. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles