Les Républicains : 61% des Français "pas choqués"

Plusieurs organisations et élus de gauche ont obtenu vendredi de la justice qu'elle examine en urgence, le 22 mai, la légalité de l'utilisation du nom "Les Républicains" .[Philippe Huguen / AFP / ARCHIVES]

Plus de six Français sur dix (61%) affirment n'être pas choqués par le terme "Républicains", nouveau nom que devrait prendre l'UMP après son congrès du 30 mai, selon un sondage Opinionway pour Metronews et LCI publié vendredi.

 

43% des personnes interrogées déclarent n'être "plutôt pas choquées" par cette appellation, 18% ne le sont "pas du tout". Elles sont 20% à être "plutôt choquées" et 18% à l'être "tout à fait".  Sans surprise, ce sont surtout les électeurs de Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle de 2012 qui ne sont pas choqués (84%, contre et 16% qui le sont), suivis de ceux de Marine Le Pen (58% contre 42%).

Ceux qui ont voté François Bayrou sont à 49% pas choqués (contre 51% qui le sont). A l'inverse, 56% des électeurs de François Hollande sont choqués (contre 44% qui ne le sont pas). Idem pour 61% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (contre 39%).

 

Une action en justice contre le nom

Plusieurs organisations et élus de gauche ont obtenu vendredi de la justice qu'elle examine en urgence, le 22 mai, la légalité de l'utilisation du nom "Les Républicains" pour remplacer l'UMP. Le recours, notamment lancé par la Fédération nationale des élus socialistes et républicains, sera examiné par le tribunal des référés de Paris le vendredi 22 mai.

Critiqué à gauche, mais suscitant aussi parfois la réserve à droite, ce changement de nom souhaité par Nicolas Sarkozy doit être proposé au vote des militants de l'UMP les 28 et 29 mai. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles