Hamon : "clair" qu'il n'y aura pas de primaire si Hollande est candidat

Benoît Hamon.[AFP]

Le député Benoît Hamon, voix importante de la gauche du PS, a assuré mardi qu'il était "clair" qu'en cas de candidature de François Hollande à sa succession en 2017, il n'y aurait pas de primaire à gauche.

 

"Il y a eu un congrès du Parti socialiste, il a tranché cette question, les votes ont eu lieu", a déclaré l'élu des Yvelines à ce sujet sur France 2."Il est clair que si François Hollande est candidat à sa succession, Jean-Christophe Cambadélis n'organisera pas de primaire", a-t-il tranché. "Si François Hollande n'était pas candidat, ces primaires s'imposeront, voilà".

Elu premier secrétaire avec 70% des voix, Jean-Christophe Cambadélis a assuré que les primaires pour la présidentielle de 2017 restaient "une possibilité" mais que le conseil national (où ses fidèles seront majoritaires) aurait le dernier mot.
 

"Une possibilité"

Beaucoup, a admis le numéro un PS, sont réticents à cette perspective si François Hollande se représente. Depuis 2011, le principe d'une telle désignation est inscrit dans les statuts du PS.

 

Vous aimerez aussi

Politique Les partis de gauche rentrent de vacances avec des questions et l'Europe à l'horizon
Le logo du PS, au siège rue de Solférino à Paris, le 18 décembre 2017 [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]
Politique Présidence du PS : Stéphane Le Foll se retire et reconnaît la victoire d'Olivier Faure
Olivier Faure, Emmanuel Maurel, Stéphane Le Foll et Luc Carvounas s'affronteront lors d'un débat télévisé ce mercredi.
Politique PS : tout savoir sur le débat entre les quatre candidats

Ailleurs sur le web

Derniers articles