Déplacement de Valls à Berlin : la polémique ne faiblit pas

Le Premier ministre Manuel Valls, cible des critiques pour son déplacement en avion de la République à Berlin pour assister à la finale de la Ligue des Champions. [AFP / ARCHIVES]

 Le Premier ministre Manuel Valls est la cible des critiques de l'opposition pour son déplacement express à Berlin pour assister à la finale de la Ligue des Champions, opposant la Juventus Turin au FC Barcelone, club dont Manuel Valls est un fervent supporter. De son côté, le gouvernement fait bloc pour justifier ce déplacement. 

 

L'aller-retour du Premier ministre Manuel Valls en Falcon pour assister à la finale de la Ligue des Champions, remportée samedi soir par le Barça, "le club de cœur" du chef du gouvernement suscite l'ire de nombreuses personnalités de l'opposition, qui voient en ce déplacement une "faute politique".

Manuel Valls a quitté samedi la ville de Poitiers, où il se trouvait pour le 77e Congrès du Parti socialiste, pour rejoindre Paris et repartir en Allemagne. Le déplacement Paris-Berlin s'est effectué en Falcon de la République, donc avec les moyens de l'Etat.

 

Une "faute politique"

Thierry Solère, député UMP, a fustigé sur Europe 1 dimanche une "forme d'indécence", une "faute politique et une faute morale". "Les Français qui ont du mal à payer leurs impôts ne peuvent pas comprendre, c'est plus l'époque, qu'on utilise des jets privés […] parce que le Premier ministre aime le foot et le Barça", a-t-il souligné.

Sur Twitter, Nadine Morano a également dénoncé un déplacement personnel "aux frais du contribuable".

 

"Parfois, les hommes politiques en fonction perdent le sens des réalités", a réagi au micro de BFMTV ce lundi François Bayrou, président du MoDem.

 

Réunion d'organisation sur l'Euro 2016

Le Premier ministre avait pourtant lui-même justifié son déplacement, dès samedi, évoquant l'Euro 2016 qui se déroulera en France. "Je vais à Berlin à l'invitation de Michel Platini, qui est le président de l'UEFA. Nous aurons une rencontre – puisque dans un an nous accueillons l'Euro de football (…) – je rencontrerai les dirigeants de l'UEFA", pour une réunion d'organisation sur l'Euro, et "j'assisterai à un beau match de football", avait-il expliqué. 

Une explication reprise par le gouvernement. "Si le Premier ministre se déplace là-bas, il se déplace comme Premier ministre", à l'invitation des organisateurs de l'Euro 2016,  qui "sera un grand moment de croissance", a souligné le ministre des Finances Michel Sapin lors du rendez-vous "Tous politiques" France Inter / France 3 / Le Parisien – Aujourd'hui en France.

Thierry Braillard, secrétaire d'Etat au Sport, a également jugé sur France Info ce lundi qu'il n'y avait pas de raison de polémiquer : "Manuel Valls était invité par Michel Platini et il représentait la France".

 

Vous aimerez aussi

Kylian Mbappé et les Parisiens reçoivent les Napolitains avant de se déplacer à Marseille.
Football PSG-Naples en Ligue des champions : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Nacer Chadli et les Monégasques restent sur cinq défaites consécutives toutes compétitions confondues.
Football Bruges-Monaco en Ligue des champions : à quelle heure et sur quelle chaine ?
Après avoir battu Manchester City, Houssem Aouar et les Lyonnais ont été accrochés par le Shakhtar Donetsk.
Football Hoffenheim-Lyon en Ligue des champions : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles