Municipales partielles : la droite forte dans les Hauts-de-Seine

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a été réélue au premier tour de la municipal partielle à Puteaux. Joëlle Ceccaldi-Raynaud a été réélue au premier tour de la municipal partielle à Puteaux. [AFP]

Les Républicains sont sur une bonne lancée. Les candidats de droite ont pris de sérieuses options dimanche lors des trois municipales partielles organisées dans les Hauts-de-Seine.

 

Les élections avaient été annulées à Puteaux, à Asnières et à Clichy en raisons d’irrégularités. Les Putéoliens ont notamment réélu dès le premier tout la maire sortante, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (60,77 %).

Il s’en est fallu de peu pour que ce scénario se reproduise pour Manuel Aeschlimann et Rémi Muzeau. Le premier a obtenu 47,42 % des voix à Asnières, une avance confortable avant d’affronter dimanche l’ex-maire socialiste Sébastien Pietrasenta.

Le second est à Clichy en ballotage très favorable (48,83 % au premier tour) face au candidat PS-PRG-PCF, Julien Perez.

 

Vous aimerez aussi

Élections Espagne, Belgique, Lituanie, Grèce…les autres scrutins européens de ce dimanche
Inde Législatives en Inde : les nationalistes hindous revendiquent la victoire
crise politique Contestation en Algérie, en direct : le chef d'état-major appelle au respect du calendrier

Ailleurs sur le web

Derniers articles