"Europe des Nations" : Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch non grata

Bruno Gollnisch et Jean-Marie Le Pen en novembre 2013. [BERTRAND GUAY / AFP]

Alors que le Front National vient de réussir à constituer un groupe au Parlement européen, "Europe des Nations", Florian Philippot a fait savoir mardi matin que ni Jean-Marie Le Pen, ni Bruno Gollnisch n'y appartiendraient.

 

Le vice-président du Front National Florian Philippot a confirmé à l'AFP que ni le fondateur du mouvement, Jean-Marie Le Pen, ni Bruno Gollnisch, étaient appelés à rejoindre le groupe parlementaire "Europe des Nations" dont Marine Le Pen annonçait la composition mardi, après avoir siégé un an dans les rangs des non inscrits au Parlement européen.

La question de l'appartenance ou non de Jean-Marie Le Pen à ce groupe parlementaire s'annonçait comme complexe à résoudre au regard des récentes turbulences traversées par le mouvement, or Bruno Gollnisch - déjà tenu à distance des instances décisionnaires du parti lors de récents remaniements - avait prévenu qu'il liait son sort à celui de l'ex-président d'honneur du FN.

L'absence de Bruno Gollnisch de la liste des parlementaires appartenant à "Europe des Nations" était donc prévisible, mais elle sonne aussi comme une nouvelle étape dans la "dédiabolisation" orchestrée par Florian Philippot.

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles