Marine Le Pen va constituer un groupe au Parlement européen

Marine Le Pen a annoncé la création d'un groupe au Parlement européen. [Stephane de Sakutin / AFP]

Marine Le Pen a annoncé lundi, dans un communiqué, la création d’un groupe au Parlement européen : "Europe des Nations et des Libertés".

 

Jusqu’à présent, la présidente du Front national avait le nombre d’élus nécessaires (37) mais pas assez de nationalités. Alors qu’il faut au moins 25 élus de sept nationalités différentes, Marine Le Pen n’avait réussi qu’à rassembler le Parti pour la liberté (PVV) du Néerlandais Geert Wilders, le Parti de la liberté autrichien (FPÖ), la Ligue du Nord italienne et le Vlaams Belang flamand (Belgique).

Le Front national n’a pas voulu, lundi soir, préciser de quels pays sont originaires les élus qui ont rejoint le groupe "Europe des Nations et des Libertés". "Il y a des discussions jusqu’à la dernière minute", a rappelé un eurodéputé FN, interrogé par l’AFP.

 

Quels avantages ?

Un groupe permet non seulement une plus grande visibilité et d’éventuelles présidences de commissions, mais également de recevoir entre 20 et 30 millions d’euros de subventions au cours des cinq années suivantes, hors salaires et avantages des députés.

Ce sera le deuxième groupe europhobe et anti-immigration du Parlement européen, avec celui de Nigel Farage, chef du parti eurosceptique britannique Ukip. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles