Le Front National sous tension à Marseille

Alors qu'il n'était pas prévu, Jean-Marie Le Pen s'était invité sur l'estrade de la place de l'Opéra où sa fille devait faire un discours, le 1er mai Alors qu'il n'était pas prévu, Jean-Marie Le Pen s'était invité sur l'estrade de la place de l'Opéra où sa fille devait faire un discours, le 1er mai.[KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Jean-Marie Le Pen pourrait bien troubler la rentrée du Front National ce week-end dans la cité phocéenne. 

 

Malgré son exclusion du parti, votée par l’exécutif, le 20 août, le cofondateur du FN sera ce week-end à l’université d’été, à Marseille. "J’ai dit que j’irai, donc j’irai", a assuré Jean-Marie Le Pen cette semaine. Et d’appuyer : "Il est assez normal que j’y sois."

Une présence qui dérange le parti, alors que Marine Le Pen s’affronte avec son père depuis avril. La direction du FN a ainsi renforcé la sécurité, par peur de débordements, en démarchant une société privée dont le dirigeant est un proche de Marine Le Pen, selon Le Monde.

 

Listes dissidentes

Car les soutiens de Paca de Jean-Marie Le Pen, où il est élu, se rassembleront samedi midi, pour un «repas patriotique» qui pourrait parasiter l’événement. Il devrait y être question de l’organisation des régionales, pour lesquelles l’eurodéputé de 87 ans n’a pas encore décidé s’il allait se présenter, contre sa petite fille Marion Maréchal-Le Pen.

Alors que le FN attend beaucoup de ce scrutin, des listes dissidentes sont d’ailleurs déjà en préparation.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles