Régionales : Valérie Pécresse veut construire plus de logements

La candidate des Républicains souhaite notamment en faire plus pour loger les classes moyennes. [A. Guizard]

En visite mercredi à Argenteuil (Val-d'Oise), Valérie Pécresse a présenté son plan pour le logement en Ile-de-France. La candidate LR pour les régionales de décembre souhaite «relancer la construction», notamment sur des terrains dont la région est propriétaire.

Elle propose par exemple d’utiliser les près de 10 millions de mètres carrés de foncier non bâti autour des lycées. La députée des Yvelines en appelle aussi à la RATP et à la SNCF, en leur demandant de recenser leurs terrains et bâtiments afin de céder ceux qui ne sont pas indispensables. Les alentours des 68 futures gares du Grand Paris Express seraient eux aussi privilégiés pour lancer des chantiers.

Toutes ces constructions ne seraient pas toutes vouées au logement social, bien au contraire, Valérie Pécresse souhaitant en faire plus pour les classes moyennes (100 000 logements manquants) et les étudiants (objectif d’en bâtir 25 000) afin d’aboutir à «une vraie mixité, sociale et générationnelle».

Dans ce sens, la candidate veut que la région cesse de financer des logements sociaux dans les communes qui en comptent déjà plus de 30 %, comme Gennevilliers (92), La Courneuve (93), Sarcelles (95) ou encore Fleury-Mérogis (91).

dm_img_secondaire_cartells-2013.jpg

Cliquez sur la carte pour agrandir

Favoriser l’accès à la propriété

Et au-delà du parc locatif, c’est aussi l’accession à la propriété que souhaite dynamiser Valérie Pécresse. Pour aider les Franciliens à acquérir leur propre logement, dans le neuf ou l’ancien, elle compte mettre en place un prêt à taux zéro (PTZ) régional, dont le montant pourrait atteindre 40 000 euros remboursables sur douze à quinze ans.

Un prêt qui serait cumulable avec le PTZ de l’Etat, d’une somme équivalente (achat dans le neuf uniquement). Pour ceux qui sont déjà propriétaires, des politiques favorisant l’agrandissement de logements pourraient être menées en concertations avec les communes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles