Régionales 2015 : Christian Estrosi donné vainqueur en PACA

Christian Estrosi a profité du retrait de la liste socialiste pour l'emporter au second tour. [BERTRAND LANGLOIS / AFP]

Christian Estrosi est donné vainqueur dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur avec 55% des suffrages exprimés, contre 45% pour Marion Maréchal-Le Pen. 

Selon les estimations Ifop-Fiducial, le candidat Les Républicains a gagné près de trente points par rapport au premier tour, où il avait mobilisé 26,47% des électeurs. Christian Estrosi a notamment bénéficié du désistement de Christophe Castaner, candidat du Parti Socialiste, qui avait obtenu 16,59% des voix.

La candidate du Front National, Marion Maréchal-Le Pen, avait pourtant enregistré 40,55% des voix lors du premier tour. Pour autant, le parti d'extrême-droite pourrait obtenir une quarantaine de sièges au Conseil régional, le double de la situation actuelle. 

Pour sortir vainqueur, le maire de Nice a également profité d'une participation en hausse. Selon une estimation de l'Institut Ipsos, celle-ci aurait en effet atteint les 57%, contre 49,9% lors du premier tour.

"La région PACA et la République viennent de remporter une immense victoire, a déclaré Christian Estrosi. Nous avons refusé l’affront national." Il a également eu un mot pour les électeurs socialistes qui ont voté pour lui pour barrer le Front National. 

Afin de respecter la règle du non-cumul des mandats, Christian Estrosi devra, comme il l’avait promis en avril dernier, quitter ses mandats de maire de Nice et de député. Il a toutefois fait savoir qu’il resterait membre du conseil municipal pour continuer à «participer à cette vie quotidienne de proximité», avait-il confié à La Provence.

En fin de soirée, Marion Maréchal-Le Pen s'est exprimée devant ses partisans pour dénoncer le "front républicain" qui a mené à sa défaite. "Il y a des victoires qui font honte aux vainqueurs, a-t-elle déclaré. Gagner à dix contre un n'est pas autre chose qu'une défaite".

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles