Patrimoine des Le Pen : la justice saisie

Marine Le Pen et son père Jean-Marie Le Pen, lors d'un meeting du FN en novembre 2014. [JEFF PACHOUD / AFP]

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a transmis au parquet financier les déclarations de patrimoine établies en 2014 par Jean-Marie et Marine Le Pen, comme députés européens FN, qu'elle juge manifestement sous-évaluées, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué.

"Il existe un doute sérieux quant à l'exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de leurs déclarations, du fait de la sous-évaluation manifeste de certains actifs immobiliers détenus en commun par M. Jean-Marie Le Pen et Mme Marine Le Pen et, par ailleurs, de l’omission de biens mobiliers par M. Jean-Marie Le Pen", déclare la Haute Autorité dans son communiqué.

C'est une infraction passible de 45.000 euros d'amende, trois ans de prison et dix ans d'inéligibilité au titre de la loi pour la transparence de la vie publique adoptée après l'affaire Cahuzac.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles