Sarkozy mis en examen pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012

Nicolas Sarkozy au Conseil national du parti Les Républicains le 13 février 2016 à Paris [LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives] Nicolas Sarkozy au Conseil national du parti Les Républicains le 13 février 2016 à Paris [LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives]

La mise en examen de Nicolas Sarkozy mardi pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012 répond à une "infraction formelle" de dépassement des comptes de campagne et n'est pas liée à la connaissance qu'il pouvait avoir un système de fausses factures dans le cadre du dossier Bygmalion, a affirmé son avocat.

"Aucun fait lié au dossier Bygmalion n'a été retenu", a soutenu Me Thierry Herzog. Malgré cette mise en examen, l'avocat a fait part de sa "satisfaction" et de celle de son client qui, a-t-il relevé, n'a pas été mis en examen pour des faits d'escroquerie, de faux et d'abus de confiance mais simplement placé sous le statut de témoin assisté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles