Lassalle séduit les agriculteurs à Brest

Jean Lassalle a détaillé les principales mesures qu’il souhaitait mettre en œuvre pour relancer la filière. [© FRED TANNEAU / AFP]

Le candidat du mouvement Résistons ! s'est illustré à Brest face aux agriculteurs réunis en congrès.

Une prestation très remarquée. Le candidat à la présidentielle Jean Lassalle s’est démarqué de ses concurrents, jeudi matin, devant les agriculteurs réunis à l’Arena de Brest. Dans une allocution de dix minutes, cet éleveur de métier, fils de berger, a livré une véritable déclaration d’amour. «Il faut impérativement que notre pays prenne conscience qu’il ne pourra pas vivre sans vous», a-t-il lancé.

Avec un accent du Sud-Ouest très prononcé, l’ancien membre du Modem a électrisé la salle après avoir affirmé être contre la réintroduction des animaux sauvages en montagne. Sous les applaudissements, Jean Lassalle a également détaillé les principales mesures qu’il souhaitait mettre en œuvre pour relancer la filière.

Voulant respecter «toutes les agricultures», le candidat a insisté sur la nécessité de régler le problème des prix de vente des productions, et sur son souhait de fournir un salaire au (à la) conjoint(e) du paysan.

Toute la matinée, sept des onze candidats à la présidentielle se sont succédé sur scène pour convaincre les exploitants. François Fillon et Emmanuel Macron ont eux aussi fait une prestation remarquée. Le candidat centriste s’est illustré en assurant que le monde agricole «a besoin de l’Europe». En revanche, Marine Le Pen a été sifflée pour avoir dépassé son temps de parole. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles