Des collaborateurs de Hollande menacés de mort

Le conseiller de François Hollande Gaspard Gantzer a été visé par des menaces de mort. Le conseiller de François Hollande Gaspard Gantzer a été visé par des menaces de mort.[MIGUEL MEDINA / AFP]

Deux proches collaborateurs du président François Hollande ont reçu des menaces des morts à la suite des accusations répétées de François Fillon sur un «cabinet noir» œuvrant contre lui depuis l'Elysée. 

Ce jeudi 6 avril encore, le candidat LR François Fillon a réaffirmé être certain de l'implication du président de la République dans les révélations diffusées par la presse à son sujet depuis deux mois. «J'ai les dates, les jours, les personnes qui ont communiqué les documents», a-t-il assuré.

Ces allégations, systématiquement démenties comme «mensongères et sans fondement», ont visiblement été prise très au sérieux par certains. Au point d'envoyer des lettres anonymes à Gaspard Gantzer, le chef du service de communication du président, et à Thomas Cazenave, le secrétaire général adjoint de l'Elysée, comme l'a confirmé le palais au Parisien.

«Thomas CAZENAVE Gaspard GANTZLER (sic) Vous êtes morts !... dans 1 semaine ?... dans 2 ans ? et qui de vos proches ?», a écrit le rédacteur anonyme, révèle le site de l'hebdomadaire Le Point. Thomas Cazenave a déposé une plainte contre X au commissariat du 8e arrondissement. 

De fait, si François Fillon s'est contenté d'accuser l'entourage proche de François Hollande, sans prendre le risque de nommer personne, les noms de Gaspard Gantzer et Thomas Cazenave sont souvent évoqués sur les réseaux sociaux comme instigateurs potentiels des révélations sur François Fillon. Sur Twitter, par exemple :

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles