Quel candidat est le plus populaire sur Internet ?

Le candidat Jean-Luc Mélenchon arrive en tête d'une étude de popularité sur Internet. Le candidat Jean-Luc Mélenchon arrive en tête d'une étude de popularité sur Internet. [GUILLAUME SOUVANT / AFP]

Le sociologue Antoine Bevort dresse sur son blog un classement des candidats en fonction des consultations de leurs sites web et des audiences de leurs comptes Facebook et Twitter. Un indicateur qui donne Jean-Luc Mélenchon largement en tête. 

Le candidat de la France insoumise se classe en effet en première position à la fois sur son site internet et sur les réseaux sociaux, selon un baromètre actualisé ce lundi 10 avril. Ce sont en effet ses contenus web qui ont été les plus partagés et commentés depuis le début du mois d'avril. 

Mais si Jean-Luc Mélenchon est gagnant dans les deux catégories, le reste du podium est assez différent si l'on se base sur les consultations de sites ou sur la réactivité sur les réseaux sociaux. Dans la première catégorie, c'est Emmanuel Macron qui obtient la seconde position, suivi par François Fillon. Sur Facebook et Twitter en revanche, c'est Marine Le Pen qui arrive seconde, et Emmanuel Macron n'est que quatrième. 

Dans l'ensemble, les cinq candidats placés en tête dans les sondages traditionnels correspondent aux cinq les plus suivis sur internet, toutes catégories confondues. Sur le réseaux sociaux, le premier «petit» candidat à les talonner est Philippe Poutou, qui semble avoir bénéficié de sa prestation lors du débat du 4 avril. En matière de site web, c'est en revanche Nicolas Dupont-Aignant qui tire son épingle du jeu. 

Devant l'échec répété des sondages traditionnels à prévoir les grands bouleversements politiques des derniers mois, comme le Brexit ou la victoire de Donald Trump, de nombreux baromètres alternatifs se mettent en place. 

Cela dit, ceux-ci restent à manier avec précaution. Ainsi, une autre étude basée sur les réseaux sociaux, Filteris/Euromédiation, donne ce lundi 10 avril Marine Le Pen en tête, suivie de François Fillon, Jean-Luc Mélenchon n'arrivant que quatrième. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles