Qui est Mirka Federer, l'épouse de Roger Federer ?

Roger Federer et madame.[ALEXANDER NIKOLAYEV / INTERPRESS / AFP]

Mirka Federer, l’épouse de Roger, devrait figurer parmi les 27.000 spectateurs présents au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq pour assister à la finale de la Coupe Davis. La femme du Suisse a récemment créé la polémique en s’en prenant à Stan Wawrinka, coéquipier de son mari contre la France.

 

La demi-finale du Masters opposant samedi dernier Roger Federer à Stan Wawrinka a été marquée par le comportement antisportif de… la femme de Federer.

Mirka, de son surnom, aurait volontairement gêné le coéquipier de son époux en Coupe Davis en le perturbant lors de ses jeux de service. Une attitude anti sportive qui aurait déclenché une dispute à la fin du match entre Roger Federer et Stan Wawrinka.

 

Une rencontre aux JO d'Athènes de 2000

C’est lors des Jeux Olympiques d’Athènes en 2000 que Roger Federer a fait la connaissance de Miroslava Vavrinec, modeste joueuse de tennis professionnelle (son meilleur classement à la WTA est la 76e place décrochée le 10 septembre 2001). Née le 1er avril 1978 en Slovaquie et arrivée en Suisse dès 2 ans avec sa famille, la jolie brune tape immédiatement dans l’œil du Suisse en Grèce. Au point qu’à la fin des JO, Federer le grand timide ose franchir le pas et distribue plusieurs baisers à la belle qu’il convoite.

Une stratégie manifestement payante puisque depuis, Mirka et Roger ne se sont plus jamais séparés. En 2002, tous les deux disputent ensemble la Hopman Cup en Australie, tournoi réservé aux couples mixtes. C’est au cours de cette même année que Vavrinec, pas épargnée par les blessures, décide de mettre un terme à sa carrière de sportive de haut-niveau pour se consacrer pleinement aux activités de son hidalgo.

 

Avec elle, Federer remporte 17 tournois du Grand Chelem

Elle devient dès lors son attachée de presse et croque sa nouvelle vie à pleines dents. Elle se montre rapidement incontournable. Car avant de connaître Mirka Vavrinec, Roger Federer n’avait rien gagné. A ses côtés, il s’est mué en véritable machine à victoires. En 2003, il a remporté son premier Wimbledon en dominant en trois manches l’Australien Mark Philippoussis. 16 autres tournois du Grand Chelem ont suivi depuis.

La magnifique idylle qu’ils vivent pousse finalement les deux tourtereaux à officialiser leur union, le 11 avril 2009 à Bâle, la ville natale de Federer. Trois mois et demi plus tard, la toute nouvelle madame Federer donne naissance à des jumelles. Le 6 mai dernier, le couple annonce la naissance de deux nouveaux jumeaux, des garçons cette fois-ci.

Tous les deux ne rêvent désormais plus que d’une chose. Décrocher la Coupe Davis face à la France, le seul titre qu’il manque à Federer avec celui en simple aux Jeux Olympiques, pour épaissir un peu plus encore le palmarès déjà bien garni de celui que l’on surnomme "Le Maître".

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles