Elodie Frégé, jurée de Nouvelle Star

[Darius Salimi/Wekapture/Fremantle]

Nouvelle recrue de Nouvelle Star saison 11, Elodie Frégé, gagnante de la Star Academy en 2003 n’est pas qu’une chanteuse à la plastique avantageuse mais une artiste complète avec déjà quatre albums à son actif.

 

Née le 15 février 1982, à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre), Elodie Frégé manifeste très vite son intérêt pour le monde artistique. Elle apprend ainsi la danse dès l'âge de cinq ans et intègre une école de danse à douze ans. Elle commence aussi à apprendre à jouer de la guitare à l'âge de huit ans avant d'obtenir en 1998 son brevet de guitare classique

C’est en 2003 qu’elle se fait connaître du grand public. Poussée par ses amis qui voient en elle une gagnante potentielle, elle participe à la saison 3 de La Star Academy, le télé-crochet/télé-réalité de TF1. Elle sort victorieuse de l'édition (et même de la version internationale) et partage le gain avec le deuxième de la compétition, Michal.

 

Des fans envoûtés

Depuis, Elodie Frégé a sorti quatre albums. Après un premier disque éponyme (porté par les singles De l'eau, Viens jusqu'à moi et Je te dis non), la jeune femme a très vite souhaité se défaire de l’image formatée et de l’émotion fabriquée par le télé-crochet qui l’a faite connaître. Ses talents de musicienne et sa sensibilté à fleur de peau envoûtent ses fans.

Si elle ne vend pas ses albums par camion, elle ne verse pas pour autant dans la musique commerciale ce qui lui vaut un succès d’estime. Elle attire ainsi les auteurs compositeurs de renom comme Benjamin Biolay qui collabore sur son deuxième album en 2006 ("Le jeu des 7 erreurs" dont sont extraits La Ceinture et Si je reste (un peu)) ou encore Marc Collin (Nouvelle Vague) sur son dernier album en date "Amuse Bouches" sorti en juin.

 

 

Et mainetenant le cinéma

Ce disque révèle encore une fois ses talents d’auteur-compositeur-interprète, mais "dévoile aussi une facette méconnue de l’artiste, mélangeant plaisir et espièglerie, plongés dans le jeu sensuel d’une musique chaloupée" (Comment t’appelles-tu ce matin ?). 

Sa sensibilité artistique s’exprime aussi sur grand écran. Elle sera d’ailleurs à l’affiche du film "L’art de la Fugue" en mars 2015 après s’être essayée  au cinéma dans le film "Potiche" de François Ozon.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles