Qui est Audrey Crespo-Mara, la nouvelle figure du JT de TF1 ?

Audrey Crespo-Mara et son mari, Thierry Ardisson.[ALBERTO PIZZOLI / AFP]

Remplacente de Anne-Claire Coudray, Audrey Crespo-Mara présente le JT de TF1 pendant les fêtes. Et les audience suivent.

Claire Chazal partie et Anne-Claire Coudray en vacances, c’est la journaliste Audrey Crespo-Mara qui présente le JT de TF1 pendant les fêtes. Cette maman de 39 ans n’en est pas à son premier JT.

Sortie de Sciences-Po Toulouse et du Centre de Formation des Journaliste de Paris en 1999, Audrey Crespo-Mara est embauchée sur TF1 une première fois en tant que reporter. Pendant huit ans, elle réalisera des sujets au sein de la rédaction.

Une arrivée à l’antenne en 2009

Dans une interview accordée au magazine Le Figaro, Audrey Crespo-Mara confiait que l’antenne n’était pas ce qui l’attirait, mais poussée par une amie journaliste, elle passe les auditions internes en 2007 pour devenir une première fois la remplaçante de Claire Chazal.

La place reviendra finalement à Julien Arnaud. Mais repérée par le directeur de la chaîne LCI, la journaliste fera son arrivée devant les caméras, dans la Matinale qu’elle présentera avec Jean-François Rabilloud pendant quatre ans. En plus de cela, elle mène plusieurs interviews pour la chaîne.

Journaliste de caractère

En 2011, elle fait des adieux baignés de larmes à la Matinale de LCI. Une séquence très émouvante où elle déclare à son confrère, Jean-François Rabilloud : "Merci à toi, mon cher Jean-François, avec qui j'ai passé quatre années merveilleuses. Tu es la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma vie professionnelle".

Durant sa carrière, celle qui deviendra la femme de Thierry Ardisson accumulera plusieurs faits d’armes lors d’interviews qu’elle mènera pour LCI. En 2013, dans Demain à la Une, elle emeut Michel Houellebeq qui fondra en larmes en direct, et en 2014, elle tient une entrevue mouvementée avec l’auteur Eric Zemmour.

Prête pour le 20h de TF1 ?

Le 17 juillet dernier, Audrey Crespo-Mara a fait son entrée dans l’arène. Depuis plusieurs semaines déjà, elle s’entraînait lors de journaux "tests" afin d’être sûre de pouvoir gérer les aléas du direct et de maitriser l’interview qui clôture bien souvent l'édition du 20H00.

Mais elle affirmait alors que le direct ne l’effraye pas. "TF1 me confie ce remplacement. Je le vis comme une chance. Je veux le faire de mon mieux et profiter de l'instant", déclarait-elle au Figaro. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles