Pourquoi le bleu est-il associé aux garçons et le rose aux filles ?

Un bébé.[AFP]

Dès leur plus jeune âge, les garçons voient du bleu partout. Une tradition qui tire ses origines de l’Antiquité.

 

A l’époque, les parents préféraient avoir un bébé masculin, qui, en grandissant pouvait travailler et rapporter de l’argent au foyer. Avoir un garçon était donc considéré comme une bénédiction divine. D’où l’association à la couleur du ciel, résidence des dieux.

En revanche, une fille  demandait d’économiser pour fournir une dot à son mariage, et aucune couleur n’y était associée. Ce n’est que bien plus tard que le rose a été associé au sexe féminin, au XVIIIe siècle.

Madame de Pompadour, la favorite du roi Louis XV, s’était entichée de cette couleur qui habillait la porcelaine royale. Elle en a alors fait une vraie tendance à Versailles, qui s’est ensuite répandue.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles