Pourquoi y-a-t-il une différence entre boulevard et avenue ?

[CC / Erwmat]

Avenue, boulevard, même combat ? Pas tout à fait, comme en témoigne l’étymologie des termes.

 

Le boulevard tire en effet son nom du terme néerlandais «bolwerk», qui signifie «rempart» ou «bastion». A l’origine, le «boulevard» désignait donc des avant-postes fortifiés.

A Paris, ces fortifications ont été détruites au XVIIe siècle par Louis XIV, qui les a transformées en voies carrossables et arborées, propices à la promenade. Seul le nom est resté.

L’«avenue», elle, doit son appellation au verbe «avenir» qui, en ancien français, signifiait «arriver». Par extension, le terme désigne donc une voie rectiligne et bordée d’arbres par laquelle on arrive quelque part, généralement un monument de la ville.

Monument qui ne manquera pas de donner son nom à l’avenue, comme c’est le cas, par exemple, pour l’avenue de l’Opéra.

Mais cela n’empêche pas les architectes urbanistes, aujourd’hui, de prendre des libertés avec les termes. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles