Pourquoi certains boivent-ils avec le petit doigt levé ?

Illustratiob[vialbost / CC]

Pour boire un thé ou un café de manière distinguée, certaines personnes tiennent leur tasse en maintenant le petit doigt levé.

 

Cette marque de raffinement remonte au Moyen Age. A cette époque, tout le monde avait l’habitude de manger avec les doigts, et la noblesse féodale ne dérogeait pas à la règle. Mais lors des grands banquets, les seigneurs conservaient toujours un ou deux doigts au sec afin de se servir en épices et assaisonner leurs plats. Les condiments venus d’Orient étaient en effet très chers et ne devaient donc surtout pas être souillés de graisse, de sauce ou d’aliments.

La plupart du temps, les convives choisissaient de lever l’auriculaire plutôt que d’autres doigts, car cela était plus pratique pour continuer de manipuler la nourriture et les boissons. Cette «bonne manière» de la noblesse a ensuite été conservée malgré l’arrivée des couverts dès la Renaissance.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles