17 novembre : Sainte Elisabeth de Hongrie

(Photo d'illustration)[AFP]

Cette fille du roi de Hongrie sera mariée à Louis de Thuringe à 14 ans. Louis et Elisabeth sont très religieux.

 

Modèles de tendresse conjugale, ils donnent naissance à Hermann, Sophie et Gertrude. Obligé de partir en croisade, Louis mourra avant la naissance de cette dernière. Elisabeth sera inconsolable. «Rien ne valait pour moi sa délicieuse présence», dit-elle.

Les quatre dernières années de sa vie seront un calvaire. Sa belle-mère, jalouse, la chasse de ses palais, lui retire ses enfants et la fait passer pour folle. Elle fonde un hôpital et vit sous la règle de saint François jusqu’à sa mort, à 24 ans, en 1231, dans une cabane de porcherie. Trois ans plus tard elle est canonisée par Grégoire IX qui l’aimait tellement qu’il lui avait fait envoyer un manteau ayant appartenu à saint François.

Léon XIII, en 1885, la propose comme modèle aux jeunes filles et aux femmes d’Allemagne. Elle est aussi patronne des boulangers, des mendiants, des veuves et des orphelins.

 

Pensée spirituelle d’Elisabeth :

«A Dieu je ne peux faire peine par une mine déconfite. Ne préfère-t-il pas me voir joyeuse ?»

Courte prière d’Elisabeth :

«Je me recommande, Seigneur, à ta grâce. Que ta volonté soit faite, en nous !»

Ephéméride du 17 novembre :

En 1534, Henri VIII fait voter l’Acte de suprématie par le Parlement qui lui donne à lui et à ses successeurs le titre de «chef unique et suprême de l’Eglise d’Angleterre». Au départ, fidèle catholique et combattant les thèses de Martin Luther, il reçoit le titre de «défenseur de la Foi» par Léon X. Mais en juillet 1533 il est excommunié à la suite de son remariage avec Anne Boleyn. Il la fera décapiter trois ans plus tard. Henri VIII épouse alors Jeanne Seymour, puis Anne de Clèves, ensuite Catherine Howard. Il la fait décapiter deux ans plus tard et épouse Catherine Parr. Il meurt avant elle, en 1547. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles