9 janvier : Bienheureuse Alix

Une gravure de la bienheureuse Alix.[CC]

«Elle joignait à l’éclat d’un esprit des plus vifs une amabilité à damner un archange ! Consciente de son charme, elle en profitait.» Les jeunes gens de Remiremont couraient donc après Alix, ou l’inverse.

 

Toujours est-il qu’un jour, elle voit le diable mener la danse qu’elle aime tant. La nuit de Noël 1597, après un changement radical, elle décide de s’occuper des petites filles pauvres.

Elle ouvre, avec quatre amies, une école gratuite et écrit une règle de vie pour les jeunes filles. C’est la naissance des Chanoinesses de Saint-Augustin.

Comme l’école est gratuite, les sœurs, à la fin de leur journée de classe, doivent travailler à l’extérieur pour gagner leur vie. Avec prudence et bonté, Alix, femme de prière, pense à tous les détails pour ses religieuses et ses élèves.

Après Nancy et d’autres villes, 80 maisons sont ouvertes moins d’un siècle plus tard. Après 400 ans, la congrégation d’Alix est présente dans onze pays, y compris la Chine, le Vietnam et le Congo.

Même si «Satan, teigneux et têtu, la titilla tout le temps et plus qu’un tantinet», Alix meurt saintement à 46 ans, le 9 janvier 1622 à Nancy. Elle a été béatifiée par Pie XII en 1947.

 

Pensée spirituelle d’Alix Le Clerc : 

«Que Dieu soit votre amour entier.» 

 

Courte prière d’Alix Le Clerc :

«Je vous supplie, mon Dieu et Sauveur, de nous faire cette grâce de marcher par le chemin qu’il vous a plu de nous frayer par votre exemple et par les mérites de votre bénite Mère.» 

 

Ephéméride du 9 janvier :

Chaque année depuis 1606, une immense procession a lieu Plaza de Miranda à Quiapo, vieux centre-ville de Manille, aux Philippines : la fête d’Itim na Nazareno («le Nazaréen noir» en tagalog). La statue noire du Christ grandeur nature, habillé de riches vêtements, a été apportée du Mexique en 1606 par les moines augustins récollets pour favoriser la piété des fidèles. Dès 1621, une confrérie de Jésus nazaréen est créée et Innocent X approuve cette dévotion en 1650.

 

Les Saints des jours précédents

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles