Pourquoi y a-t-il des maisons à colombages dans l'est ?

Maison à colombages dans l'Oise. [ Daniel Jolivet / Flickr]

Elles font partie du pa­trimoine architectural. Très ­répandues dans l’est de la France, en particulier en Alsace, les maisons à colombages, réalisées avec des pans de bois et du torchis, s’y sont développées pour résister aux tremblements de terre.

 

Leur nombre a commencé à croître après le grand séisme de Bâle (Suisse), en 1356. D’une magnitude d’au moins 6 sur l’échelle de Richter, la ­secousse avait fait 300 morts et ­détruit une grande partie de la ville, excepté les quelques maisons aux poutres apparentes qui s’y trouvaient. Leur composition les rendait plus flexibles et donc plus résistantes que les demeures en pierre. Les architectes de l’époque ont ­développé ce type de bâtiment dans les régions voisines, afin d’éviter un nouveau drame. Les maisons à colombages sont également nombreuses en Normandie, mais pour une autre raison : le procédé de construction en bois était moins cher que la maçonnerie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles