Pourquoi le dernier d’un classement est-il la "lanterne rouge" ?

Le dernier club ou sportif du classement est surnommé la "lanterne rouge"[Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Football, rugby, basket, F1… Dans la plupart des sports, le dernier club ou sportif du classement est surnommé la "lanterne rouge". Un terme qui vient de l’univers ferroviaire.

 

Il fait en effet référence à la lanterne accrochée au wagon de queue au début du XXe siècle, à l’image des feux arrière des trains d’aujourd’hui.

L’expression a été utilisée pour la première fois dans le monde cycliste pour désigner le coureur occupant la dernière place du Tour de France.

Cette position permettait au perdant de bénéficier d’une forte médiatisation et d’être salué pour avoir achevé la Grande Boucle sans se décourager. Certains coureurs terminaient même la dernière étape avec une véritable lanterne rouge à la main, pour le folklore.

Une tradition abandonnée à partir de 1980, les organisateurs de la course ne souhaitant pas que certains participants se battent pour la dernière place. Le terme est toutefois resté dans le langage et s’est étendu à l’ensemble des sports.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles