Nouvel an chinois : l'année de la Chèvre

L'année de la Chèvre s'achèvera le 16 février 2016. [Shutterstock.com/actucom]

Depuis ce jeudi, la Chine est entrée dans l'année de la Chèvre. Quelles sont les caractéristiques de ce huitième signe du calendrier chinois ?

 

Les Chinois fêtent ce jeudi 19 février 2015 leur entrée dans l'année du "yang". Un terme flou dont la traduction peut aussi bien désigner la Chèvre que le Mouton. Une confusion à laquelle se retrouve confrontée la Chine tous les douze ans, son calendrier lunaire se déroulant sur un cycle de douze années auxquelles sont attribuées un animal.

Le huitième signe du calendrier chinois, la Chèvre ou le Mouton, réserve quelle que soit sa traduction un "symbole de chance et de bonne fortune qui représente des choses positives" selon Yin Hubin, spécialiste en ethnologie à l'Académie chinoise des sciences sociales.

 

La Chèvre plus calme que le Cheval

D'après les croyances chinoises, cette année devrait être moins perturbée que l'année précédente qui était dominée par le Cheval, un animal tumultueux qui a provoqué de nombreux conflits et catastrophes. Les maîtres Fen Shui annoncent une année plus calme sous le signe de la Chèvre qui est un animal plus docile, bien que pouvant se révéler colérique par moments.

Michaël Lacroix, maître Feng Shui interrogé par 20 Minutes, se montre plus pessimiste. D'après lui, la Chèvre dispose d'une colère enfouie, on peut donc "s’attendre à de vastes mouvements idéologiques, voire fanatiques, naître de colères enfouies et irrationnelles" cette année.

 

Une année prospère ?

Certains craignent l'arrivée de bactéries en cette année de la Chèvre. En 2003, lors de la précédente année de la Chèvre, le monde a fait face au Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS) qui avait provoqué la mort de 800 individus. Les Chinois redoutent donc une "grosse explosion de bactéries" comme l'indique Thierry Chow à l'AFP, maître Feng Shui.

Mais cette nouvelle année peut également réserver de belles surprises, notamment sur le plan économique. Les années sous le signe de la Chèvre ont souvent été marquées par un regain de l'activité économique, et se sont révélées très prospères pour les investisseurs d'après l'économiste David Rosenberg interrogé par le Financial Post.

 

Un signe peu apprécié des Chinois

Cette année devrait également mettre à l'honneur les artistes, la Chèvre favorisant les arts créatifs. Les enfants nés sous le signe de la Chèvre devraient quant à eux être tendres et doux, mais également soumis à la mélancolie ou à des comportements moutonniers.

C'est cette dernière caractéristique qui dérange les Chinois. Ne souhaitant pas voir leur enfant endosser un rôle de suiveur, beaucoup de futures mamans chinoises, très superstitieuses, ont tout fait pour accoucher avant le nouvel an, afin que leur enfant naisse sous le signe du Cheval. Un médecin a rapporté au China Morning Post avoir 20% d'accouchements supplémentaires prévus la semaine précédant le nouvel an.

A noter que de nombreuses fortes personnalités telles que Steve Jobs, Nicolas Sarkozy ou encore Johnny Halliday sont nées sous le signe de la Chèvre. On peut donc espérer un avenir prospère pour les enfants qui naîtront cette année.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles