Pourquoi le Vatican est-il protégé par des gardes suisses ?

Des gardes suisses lors d'une cérémonie, le 6 mai 2013 au Vatican [Filippo Monteforte / AFP]

Il faut remonter à la Renaissance pour comprendre pourquoi ce sont des gardes suisses, et non d’Italiens, qui assurent la sécurité du pape et du Vatican, à Rome.

 

Cette garde a en effet été créée au XVIe siècle, sous l’impulsion du pape Jules II, à une époque où l’actuelle Italie connaissait une forte immigration suisse.

Des Helvètes se faisaient alors mercenaires, proposant leurs services à telle ou telle armée lors des guerres de territoires. Et c’est au cours d’une bataille à laquelle ils avaient pris part, la prise de Naples par le roi de France, Charles VIII, en 1495, que le pape a constaté les qualités au combat de ces soldats suisses.

Le Saint-Siège a alors demandé dix ans plus tard la constitution d’une garde de deux cents mercenaires suisses, qui a perduré au fil des siècles.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles