Pourquoi le Pont des Soupirs de Venise porte-t-il ce nom ?

Le Pont des Soupirs à Venise Le Pont des Soupirs à Venise. [CC / Peter Broster / Flickr]

C’est un lieu touristique incontournable à Venise. Lieu de rendez-vous des amoureux en gondole, qui ont pris l’habitude de s’embrasser dessous, le Pont des Soupirs ne doit pourtant pas son nom à une quelconque origine romantique.

 

Bâti au début du XVIIe siècle pour relier le palais des Doges avec la prison, l’édifice était emprunté par les condamnés pour rejoindre leur cellule ou la salle de torture, après être passés devant le tribunal.

Les Vénitiens imaginaient alors que les prisonniers soupiraient de tristesse en le franchissant, puisqu’il est totalement fermé – pour éviter toute évasion – et doté de toutes petites fenêtres donnant sur la lagune. Une vue considérée comme le dernier moment de liberté avant l’enfermement.

L’intérieur du Pont des Soupirs est d’ailleurs beaucoup moins reluisant que l’extérieur, imaginé par l’architecte Antonio Da Ponte : ce n’est qu’un sinistre couloir de prison séparé du palais ducal par une simple cloison. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles