8 avril : Sainte Julie

Sainte Julie.[CC / Wikipedia]

«Grande foi, amour sans borne, simplicité d’enfant.» Telle est la devise de Marie-Rose-Julie Billiart, dont l’exclamation habituelle est : «Oh ! Qu’il est bon le Bon Dieu !».

 

Née le 12 juillet 1751 à Cuvilly au nord de Compiègne, Julie, sixième de sept enfants, va connaître les vicissitudes de la Révolution ajoutées à la ruine de sa famille et à une infirmité qui la cloue pendant vingt-deux ans dans sa chambre.

Elle reçoit quotidiennement la sainte communion et peut laisser libre cours à son inclination pour la prière. Elle est obligée de se cacher et de changer souvent de résidence, les révolutionnaires se lançant à la poursuite de la «dévote». Pourtant, autour de son lit, les enfants pauvres aiment se regrouper, ainsi que les demoiselles pieuses.

Elle décide d’en faire des institutrices et jette les bases de l’Institut des sœurs de Notre-Dame. Miraculeusement, à la suite d’une neuvaine au Sacré-Cœur, Julie retrouve l’usage de ses jambes. Elle passe à Namur les sept dernières années de sa vie, visitant ses maisons qui se développent vite, veillant à la formation spirituelle et intel­lectuelle des religieuses.

On conserve d’elle des centaines de lettres où se manifestent sa foi vive, son ardente charité et sa prudence exemplaire. Elle meurt le 8 avril 1816 à Namur et est canonisée par Paul VI le 22 juin 1969.

 

Pensée spirituelle de Julie Billiart :

«Une éducatrice doit servir de modèle aux enfants dont elle est chargée.»

 

Courte prière de Julie Billiart :

«Ô Esprit saint, mettez le feu dans ce cœur tout humain, afin qu’il devienne une fournaise d’amour.»

 

Ephéméride du 8 avril :

En 1802, promulgation du Concordat signé par Napoléon Bonaparte et Pie VII. Mais Napoléon y ajoute soixante-dix-sept «articles organiques». Ainsi, sans l’accord du pape, il définit les frontières des diocèses, prévoit un strict contrôle de l’Eglise par l’Etat.

Il édicte des dispositions propres aux cultes protestants. Le culte israélite ne sera réglé que le 17 mars 1808. Ces dispositions ne seront abolies que par la séparation des Eglises et de l’Etat, le 9 décembre 1905.

 

 

Les Saints des jours précédents

À suivre aussi

Image d'illustration.
Saint du jour 15 mai : Sainte Denise
Saint du jour 25 avril : Saint Marc
Ephéméride 11 avril : Saint Stanislas

Ailleurs sur le web

Derniers articles