Pourquoi dit-on "limoger" pour licencier quelqu’un ?

Une vue de la ville de Limoges en Haute-Vienne. [Traumrune / Wikicommons]

Lorsqu’un employé est remercié par son entreprise, on dit parfois qu’il est "limogé". Le lien entre ce mot et le licenciement est né dans le jargon militaire pendant la guerre de 1914-1918 et fait référence à la ville de Limoges (Haute-Vienne).

 

C’est là qu’avaient été envoyés plusieurs hauts gradés de l’armée relevés de leurs fonctions après les premières défaites de la France en Alsace-Moselle, contre l’Allemagne.

Cette commune avait été choisie par le gouvernement et le général Joffre car elle était à la fois loin du front et éloignée de Paris et des grandes villes, afin d’éviter les affaires politico-militaires.

Au total, 162 généraux français ont été transférés durant la Première Guerre mondiale, à Limoges ou dans les environs (Brive-la-Gaillarde, Clermont-Ferrand, Bergerac…).

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles