Pourquoi parle-t-on de mesures "draconiennes" ?

Les lois de Dracon imposait la peine de mort pour la plupart des délits, même les vols.[CC / gaelipani0 / Pixabay]

Lorsque des mesures politiques ou un régime alimentaire sont particulièrement rigoureux, on les qualifie de "draconien(nes)".

 

Ce terme prend racine dans la Grèce antique et fait référence à la sévérité d’un législateur athénien, Dracon. Ce dernier est à l’origine des premières lois de la cité, au VIIe siècle avant notre ère.

Ces règles, inscrites sur des panneaux de bois, imposaient la peine de mort pour la plupart des délits, même les vols. Le peuple ne pouvait donc pas les ignorer, par crainte de perdre la vie.

Ces textes stricts ont finalement été abandonnés le siècle suivant par Solon, l’un des pères de la démo­cratie athénienne et célèbre pour sa ­devise "Rien de trop".

Mais l’adjectif "draconien" est resté dans le langage pour qualifier l’extrême sévérité, et a perduré jusqu’à nos jours.

 

Vous aimerez aussi

Bon à savoir D'où vient l'expression «partir bille en tête» ?
Aux Etats-Unis, plus de 60 milliards de dollars sont dépensés en quelques heures chaque année.
Bon à savoir Quelle est l'origine du «Black Friday» ?
L'organe le plus lourd du corps humain représente entre 5 et 7 % du poids total de l'organisme.
Bon à savoir Quel est l'organe le plus lourd du corps humain ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles