Pourquoi un signal de détresse est-il appelé un S.O.S. ?

Trois points, trois traits, puis trois autres points : voilà comment dire S.O.S. en morse. [Alexas_Fotos / Pixabay]

C’est un code universel. Les trois lettres «S.O.S.» désignent le signal de détresse international. Un choix qui vient de l’alphabet morse utilisé dans la marine allemande et qui s’est répandu car il était très pratique.

 

En effet, ces trois lettres sont très faciles à retranscrire par les opérateurs : trois points, trois traits, puis trois autres points. Le message pouvait alors être transmis par émission radio ou par signal lumineux ou sonore.

Il est donc devenu un standard pour toutes les communications internationales, lors de la conférence de Berlin de 1906. L’un des premiers et plus célèbres messages S.O.S. a été envoyé par les opérateurs du Titanic, lorsqu’il a percuté un iceberg en 1912 au large de Terre-Neuve.

Auparavant, le code de détresse officiel était "C.Q.D.", pour "Come Quickly Distress" ("venez vite, détresse"), dont les lettres sont beaucoup plus difficiles à retenir et également moins aisées à traduire en alphabet morse.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles