Pourquoi les corbillards portent-ils ce nom ?

Le corbillard tire son nom d'une ville de l'Essonne[that_chrysler_guy / CC]

Si le véhicule servant à transporter les dépouilles s’appelle un corbillard, c’est à cause d’une ville de la région parisienne.

 

En effet, le mot a fait son apparition au Moyen Age à Corbeil-Essonnes, et faisait référence à l’époque à un bateau de transport fluvial, le «corbeillard». Ces embarcations à fond plat acheminaient alors les marchandises à destination de Paris, via la Seine. Corbeil-Essonnes était un important port où arrivaient les céréales des régions de la Beauce et de la Brie, le vin ou encore le bois. Mais les «corbeillards» se sont surtout montrés utiles lors des épidémies de peste, récurrentes au XVIe siècle. Ces bateaux à forte contenance ont en effet été réquisitionnés pour transporter les cadavres.

L’image funeste du «corbeillard» a progressivement été associée à la mort et au transport mortuaire. Entre temps, le mot est devenu «corbillard», probablement par analogie avec le corbillat, le petit du corbeau, un animal souvent associé à la mort.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles