Quelle est l'origine du bouquet de mariée ?

[Flickr / Logan Brumm]

Il n’est pas un mariage sans le traditionnel bouquet de la mariée. Ce dernier serait né au XVIe siècle, pour des raisons qui ne sont pas aussi romantiques que l’on pourrait croire.

Car les fleurs permettaient surtout de masquer certaines mauvaises odeurs, l’hygiène étant un véritable luxe à l’époque (le bain était pris au mieux une fois par semaine, le plus souvent dans une rivière). Pendant les cérémonies de mariage, la population utilisait notamment de la fleur d’oranger, importée par l’armée des croisés quelques siècles auparavant.

A lire aussi : Ajouter votre lien ici

Cette plante odorante était alors suffisamment efficace face à la transpiration, surtout en ­période de forte chaleur, à la fin du printemps ou durant l’été. La tradition du bouquet de mariée a été conservée au fil du temps, et ce, même après la démocratisation de l’accès à l’eau – et donc à l’hygiène – dans le courant du XIXe siècle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles