Pourquoi dit-on «boire un canon» ?

Cette expression renvoie à une unité de mesure correspondant à environ 6 centilitres.[Robin Marchant / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Certains retrouvent parfois leurs amis au bar du coin pour boire un «canon», c’est-à-dire un verre de vin. Cette expression familière trouve son origine au XVIe siècle.

A cette époque, le «canon» désignait tout simplement une unité de mesure correspondant à environ 6 centilitres, un dosage alors apprécié pour consommer le vin. Quant à l’utilisation du mot canon, elle viendrait d'une tradition maçonnique qui voulait que les convives tapent en même temps leur verre sur la table avant de l’avaler d’un trait, un geste aussi bruyant et rapide qu’un coup… de canon.

A lire aussi : Pourquoi un petit verre d'alcool est-il un "shot" ?

Depuis, le tout petit verre dans lequel pouvait être servie cette quantité de vin a été nommé ainsi. L’expression a ensuite perduré même si les verres à vin actuels contiennent aujourd’hui davantage que le canon d’origine (entre 9 et 20 cl selon les types).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles