Pourquoi dit-on «être sous la férule» de quelqu’un ?

Cette expression renvoie à l'autorité, parfois très sévères, de certains encadrants. [Capture Youtube / Full Metal Jacket]

Cette expression fait référence à une autorité parfois brutale, comme par exemple celle d’un sergent dans l’armée.

«Etre sous la férule» provient du nom d’une plante poussant autour du bassin méditerranéen, la ferula. Ce genre de grand roseau, doté de tiges épaisses et creuses qui durcissent fortement en séchant, était utilisé à l’époque de l’Antiquité afin de fabriquer les baguettes de professeurs pour punir les élèves. 

A lire aussi : A quoi la partie bleue de certaines gommes sert-elle ?

Puis, dès la première parution du Dictionnaire de l’Académie française, en 1694, le terme de «férule» a été repris pour désigner la règle de bois ou de cuir avec laquelle les maîtres frappaient les doigts des élèves dissipés pour se faire obéir. Par extension, cette expérience d’apprentissage douloureux est devenue ensuite synonyme d’autorité sévère dans le langage courant. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles