19 janvier : Saint Marius

En ce 19 janvier, nous fêtons les Marius[AFP]

Comme beaucoup de chrétiens d’alors, cette famille de Persans veut se rendre en pèlerinage à Rome, sous le règne de Claude-le-Gothique (268-270), pour prier sur le tombeau des apôtres.

Marius et Marthe y arrivent avec leurs deux enfants, Audifax et Abacum, alors que la persécution redouble. Ils sont impressionnés par tous ces corps de martyrs que le préfet de Rome interdit d’ensevelir et qui jonchent les fossés. N’écoutant que leur foi et leur compassion, avec un prêtre de la ville, ils procèdent à une sépulture pour chacun. Arrêtés, ils endurent coups de bâton, chevalet, flammes, ongles de fer. Marthe est jetée dans un étang et périt noyée. Marius et ses enfants sont décapités et brûlés. Une pieuse femme recueille les restes. Plus tard, une partie de leurs reliques sera offerte à Charlemagne, impressionné par le récit de cette tragédie.

Pensée spirituelle (Eh oui !) de «Marius» de Pagnol, qui invite à réfléchir :

"Quand on aime quelqu’un, c’est effrayant comme on pense peu aux autres…"

Courte prière inspirée par saint Marius et sa famille :

"Seigneur, donne-moi de voir les choses à faire sans oublier les personnes à aimer, et de voir les personnes à aimer sans oublier les choses à faire." (Norbert Ségard)

Ephéméride du 19 janvier :

En 1813, Napoléon (né le 15 août 1769 à Ajaccio, et mort le 5 mai 1821 sur l’île Sainte-Hélène) se «présente inopinément» devant le pape Pie VII (né le 14 août 1742-mort le 20 août 1823), à Fontainebleau. L’empereur l’avait fait prisonnier à Savone depuis le 5 juillet 1809, puis transféré à Fontainebleau le 20 juin 1812. L’exil du pape durera jusqu’au 23 janvier 1813. Il fera un retour triomphal à Rome le 24 mai 1814. Lors de cette entrevue à Fontainebleau, Napoléon veut obtenir du souverain pontife la signature d’un nouveau concordat donnant à l’Etat plus de pouvoir pour la nomination des évêques. Pie VII ne cède pas. Napoléon fait croire au corps législatif que le pape a signé et il intimide et exile les évêques et le clergé récalcitrants. 

Vous aimerez aussi

Photo d'illustration de machines à sous dans un casino de Las Vegas en 2015 [Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP]
Etats-Unis Deux religieuses détournent les fonds de l'école catholique pour jouer à Las Vegas
Les moines de Tibhirine
Algérie Assassinat des moines de Tibhirine en 1996 : le mystère plane toujours
People Céline Dion accusée de satanisme par un prêtre

Ailleurs sur le web

Derniers articles