Comment les tempêtes sont-elles baptisées ?

Payer pour donner son nom à une tempête, c'est possible.[© PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Xynthia, Lothar, Klaus, Ulla, etc... Quand une tempête se forme en Europe, elle est baptisée par l’Institut météorologique de l’université de Berlin.

Ses membres reprennent par ordre alphabétique une liste établie d’après les propositions de tout un chacun. Depuis 2002, il est possible de déposer un nom sur le site web de l’institution : «Adopt a vortex» («Adoptez une tempête»). 

A lire aussi : Pourquoi la famille des Windsor porte-t-elle ce nom ?

Mais plusieurs règles doivent être respectées. Lors des années impaires, seuls des noms masculins sont utilisés, alors que ce sont des noms féminins les années paires. Les noms composés, fantaisistes ou de marques sont interdits. Il faut aussi débourser entre 199 et 299 euros.

Depuis le 1er janvier, quatorze noms de tempête ont été attribués, dont Marcel, qui a récemment frappé le Sud-Ouest, proposé par un certain Marcel Ziefle. Hors de l’Europe, les centres météo de chaque région du globe nomment eux-mêmes les tempêtes.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles